BIENVENUE SUR LE SITE DE

LAMOTTE-BEUVRON

Ouverture de la Mairie

Lundi - Mardi
Mercredi - Vendredi

9h00 - 12h00 / 13h30 - 17h30

Jeudi

9h00 - 12h00

Samedi

9h30 - 12h00

02 54 88 84 84

AGENDA

Décembre 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
10
11
13
14
16
18
19
22
24
25
26
27
28
29
30
31

URGENCES

LES ACTUALITÉS

La peste porcine africaine est une maladie très contagieuse, non transmissible à l’homme, qui menace les porcs et des sangliers. Elle peut se transmettre entre animaux de proche en proche ou à longue distance via notamment le transport de denrées contaminées.

Actuellement présente dans certains pays de l'Est de l'Europe où elle continue à se propager, l'introduction de la peste porcine africaine en France pourrait avoir des conséquences socio-économiques et sanitaires graves pour les filières professionnelles concernées.

La France est indemne de cette maladie. Face à cette menace, des mesures de prévention et de surveillance ont été mises en place au niveau national. Une campagne de sensibilisation a été lancée au plan national. Le message est simple :pour éviter que des sangliers ne se contaminent, ne jetez pas les restes de repas dans la nature, jetez les dans des poubelles. 

A savoir...

Quelles seraient les conséquences de l’apparition de la maladie en France ?

Le virus de la peste porcine africaine est très virulent et provoque la mort des animaux atteints dans près de 100% des cas.
A l’échelle individuelle, les pertes pour un éleveur sont très importantes. L’ensemble de ses animaux meure progressivement. Dans le cadre des mesures de lutte, l’ensemble des animaux de l’élevage contaminé est mis à mort et détruit.
A l’échelle collective, la France perd son statut indemne de peste porcine africaine, selon le code sanitaire pour les animaux terrestres de l’OIE4. Les échanges vers les autres États membres ou les exportations vers un pays tiers, non seulement des porcs vivants mais aussi des denrées à base de viande de porc, seront limitées depuis les zones non affectées voire totalement interdites depuis tout le territoire national.
Aujourd’hui, la France exporte 40% de sa production, principalement en Europe, en Russie et en Asie (Chine). La fermeture des frontières notamment pour les viandes porcines et les produits à base de viande de porc engendrera par conséquence une crise économique majeure pour la filière. De nombreux élevages et entreprises pourraient faire faillite.

 

Pour en savoir plus...

 

BT Content Slider