BIENVENUE SUR LE SITE DE

LAMOTTE-BEUVRON

Ouverture de la Mairie

Lundi - Mardi
Mercredi - Vendredi

9h00 - 12h00 / 13h30 - 17h30

Jeudi

9h00 - 12h00

Samedi

9h30 - 12h00

02 54 88 84 84

AGENDA

Novembre 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
4
5
6
7
8
9
12
13
18
19

URGENCES

DÉMARCHES ADMINISTRATIVES

LES ACTUALITÉS

Dans le cadre du Projet Artistique et Culturel de Territoire (PACT) 2019 de Lamotte-Beuvron, le Groupe de Recherches Archéologiques et Historiques de Sologne, organise une conférence intitulée :

« L’Affaire Henri Languille, incroyable expérience au pied de l’échafaud »

par Gaëlle Mercier, membre du GRAHS

L’objet de cette conférence porte sur l’exécution en 1905 du « bandit Languille », voleur et assassin sur une place publique d’Orléans. Condamné à mort par un arrêt de la Cour d’assises du Loiret aux motifs d’assassinat et vol qualifié sur la personne d’un ancien aubergiste octogénaire, le prononcé de cette peine intervient dans un contexte de débats parlementaires et législatifs alors vifs, entre les partisans de la guillotine et les mouvements abolitionnistes naissants.  


Un événement peu banal va renforcer la puissance de ce fait divers. Le médecin chef de l’Hôtel-Dieu d’Orléans obtient l’autorisation de dialoguer avec la tête du supplicié fraîchement « raccourci », afin de voir si celle-ci conserve encore par des signes de manifestation, une vie consciente durant quelques secondes après la décollation.

A l’époque, l’écho de cette expérience médico-légale par sa singularité et les questionnements qu’elle a pu soulever, intéresse autant les canards que les plus grands quotidiens de presse locaux, régionaux et même internationaux.

Forte de la consultation d’archives aussi riches que variées, cette étude a pour visée première de démêler la réalité factuelle du champ des représentations.

Le cas de ce décapité orléanais « conscient » marqua bel et bien durablement les mentalités contemporaines. Aujourd’hui encore, eu regard aux nombreuses références dont elle fait l’objet, preuve est faite que la tête de Languille fascine toujours autant plus d’un siècle après !

Présentation de la conférencière : Archiviste à Blois depuis dix ans, Gaëlle Mercier a soutenu en 2018, à l’université de Franche-Comté, un mémoire de recherche en histoire contemporaine sur l’exécution publique d’Henri Languille à Orléans en 1905.

Passionnée d’archives judiciaires et plus largement de faits divers historiques, elle s’est attachée à retracer de manière rigoureuse et scientifique le parcours de vie sinueux et complexe qui conduisit cet homme à l’échafaud.

La conférence se déroulera le jeudi 21 novembre 2019 à partir de 18h00 au cinéma « Le Méliès » à Lamotte-Beuvron. Tarif 3 €, gratuit pour les moins de 16 ans.

Réservations et renseignements jusqu’au 20 novembre auprès du service vie sociale (02 54 88 82 94 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) en mairie de Lamotte-Beuvron, du lundi au vendredi de 10h00 à 12h00 ou sur place le jour de la conférence.

 

BT Content Slider